Quel est le principe du bilan de compétences ?

bilan de compétences

Publié le : 25 décembre 20225 mins de lecture

Le bilan de compétences constitue un moyen pratique d’examiner une évolution de carrière d’un point de vue pratique. Vos expériences ainsi que votre profil doivent être bien connus. Ils peuvent être une façon d’avoir un poste non seulement bien rémunéré, mais très avantageux également. Découvrez via cet article quelle est la base du bilan de compétences ou d’une reconversion professionnelle ?

Un bilan de compétences : de quoi s’agit-il ?

Un bilan de compétences constitue tout simplement un processus visant à répertorier et à déterminer ses compétences de travail et personnelles. Dans la plupart des cas, c’est l’importance du changement d’emploi ou la nécessité de se perfectionner qui détermine la raison de cette décision. Mais cela vient aussi probablement d’un vrai désir de se développer, d’acquérir beaucoup à la fois de responsabilités et de reconnaissances, d’être à l’aise au travail. Cette démarche fait alors partie du projet personnel, une requête de meilleures conditions professionnelles à l’instar d’un élément de motivation inédit. En outre, présenter ses expériences constitue un droit en conformité avec la loi, toutefois, sous innombrables cas. Il est régi grâce à la loi et règlement du travail. Un bilan de compétences est en mesure d’être mené à la requête ou grâce à la collaboration de la personne concernée. S’il est initié par le dirigeant, il ne peut être réalisé qu’avec l’accord du salarié. Par ailleurs, vous pouvez démarrer ce processus sans en informer votre employeur. En cas de besoins d’autres infos, visitez le site comme sensei-france.fr

Un bilan de compétences : comment l’effectuer ?

Le bilan de compétences doit absolument comporter 3 étapes : l’étape préliminaire, l’étape de recherche et l’étape d’achèvement. En outre, il est prévu que les méthodes proposées seront vérifiées tout au long de l’étape de recherche.

L’étape préliminaire de cette évaluation a pour but d’adapter la procédure au cas et aux exigences du l’attributaire. En fait, le bilan ne se fera pas de la même manière selon que le l’attributaire envisage d’améliorer ses expériences, changer de métier ou de fonder une entreprise. En ce qui concerne maintenant l’étape de recherche, elle vise à s’assurer de la pertinence du projet d’évolution de profession du l’attributaire. De plus, selon le cas, le conseiller assistera le bénéficiaire dans l’exécution de ses travaux et/ou l’assistera dans la création des solutions. Bref, lors de l’étape finale ou étape de clôture, le bénéficiaire se voit donner les effets de sa recherche. Lors d’un entretien individuel, le conseiller lui indique la marche à suivre après avoir évalué ses compétences. Ils identifient les moyens susceptibles de favoriser la réalisation du but de la profession ainsi que les droits probables au cours que le bénéficiaire peut avoir.

Un bilan de compétences : quels sont ses principaux principes ?

L’évaluation des compétences constitue un droit inscrit à la loi L6313 du droit du travail. Son but est de de donner aux collaborateurs la possibilité d’étudier leurs expériences individuelles et professionnelles dans le domaine d’une mise en œuvre cohérente d’un programme d’entreprise. Que vous soyez travailleur ou chercheur d’emploi, vous pouvez à n’importe quel moment effectuer une évaluation de compétences. Ce système peut aussi être déclenché à la requête d’un organisme responsable du travail ou de votre dirigeant d’entreprise. Toutefois, aucune évaluation psychométrique ne peut être effectuée sans votre permission. Ce genre de bilan est spécialement conseillé au cas où vous compteriez changer de métier ou vous lancer dans une formation. C’est aussi une meilleure manière de commencer un nouvel emploi avec un risque d’échec limité.

En résumé, le but de l’évaluation des compétences est d’aider un travailleur à étudier ses expériences individuelles et professionnelles, ses motivations et ses capacités pour déterminer un travail professionnel et si c’est vraiment la circonstance, une reconversion professionnelle ou un programme de formation.

Plan du site